75

L’intérêt des manuscrits barrés

Posted by Malik on juil 16, 2009 in Actualités, Bentham, British Academy Visiting Fellowship

Il n’est pas rare de trouver des manuscrits partiellement ou entièrement barrés par Bentham. Cela peut aller du simple trait recouvrant quelques mots ou une phrase entière au gribouillage rendant quasiment illisible les mots recouverts sans oublier les pages entières marquées d’une croix au crayon à papier ; tout ceci laissant peu de doute sur la manière dont l’auteur considérait ces passages. Dès lors, il semblerait logique de ne pas s’attarder sur ces textes, qui sont probablement des brouillons d’autres passages ou des paragraphes que l’auteur n’a pas jugé nécessaire de conserver. Le transcripteur, ravi de ne pas avoir à s’abîmer les yeux sur ces passages souvent complexes et difficilement lisibles, pourrait donc penser éviter leur transcription.

Ce n’est pourtant pas la politique du Bentham Project qui s’attache à tout transcrire. Cela fait maintenant quelques (plusieurs) (longues) heures que je m’attache à transcrire des pages complètement barrée d’une croix. Même s’il s’avère que ces passages sont pour la plupart repris à d’autres endroits sous une forme plus aboutie et plus propre, il est loin d’être inintéressant de se pencher sur le contenu des premiers. Cela permet de saisir le cheminement réel de la pensée de Bentham et d’identifier ce qu’il n’a pas jugé opportun de garder et a contrario les concepts qu’il a jugés nécessaires d’expliciter et d’utiliser. Cela permet également d’affiner la perception de l’oeuvre en construction.

Dès lors, nous pouvons mieux comprendre la nécessité de les transcrire.

Mots-clefs :, , , , , ,

Copyright © 2018 Malik’s Blog All rights reserved. Theme by Laptop Geek.